12/10/2003

Témoignage de Hary le petit hérisson!

Bonjour...

Vous vous souvenez de moi?

Non?

Rappelez-vous... Une petite boule de chair et de piquants... L'autre jour, vers deux heures du matin, sur la départementale 124... Mais si... Vous m'avez vu un instant dans la lumière de vos phares, et vous avez même entendu le bruit de mes entrailles éclatant sous le poids de vos roues.

Oui... Je suis le petit hérisson que vous avez écrasé, sans un remords... Le petit hérisson qui a agonisé de longues heures sur le bitume glacial, en regardant ses propres organes répandus... Le petit hérisson qui est mort un peu avant l'aube, après qu'une autre voiture lui est passée dessus.

Je suis le petit hérisson écrasé, vidé de ses tripes, par un conducteur à moitié ivre, roulant à 130 km à l'heure sur la départementale 124. Je suis le petit hérisson qui ne demandait rien d'autre que de traverser en paix cette route pour rejoindre sa famille. Je suis le petit hérisson assassiné, supplicié.

Vous n'avez pas eu la moindre pensée compatissante pour mon calvaire, ma douleur, pour tout ce que j'ai ressenti... La mort, l'idée que je ne reverrai jamais mes petits, mes petits que vous écraserez un jour de la même manière.

Peut-être l'avez-vous fait exprès... Par plaisir. Vous rêvez de faucher un enfant sur un passage clouté, de percuter un landau, mais vous n'osez pas. Vous avez peur de la justice des hommes. Alors, vous écrasez les hérissons.

Mais vous ignorez que les hérissons ont leur propre justice, et qu'elle vaut bien celle des hommes.

J'habite à présent votre voiture. J'habiterai toutes vos voitures. Et ma voix, mes cris, retentiront jusqu'à vous rendre fou. Un jour, vous perdrez le contrôle, et finirez contre un arbre, les jambes brisées, le visage arraché.
Vous souffrirez comme j'ai souffert.
Et la mort ne viendra pas vous délivrer. Car les hommes soignent leurs blessés. Ils vous soigneront.

Et dans votre fauteuil roulant, vous m'entendrez encore.


18:56 Écrit par HeriKson | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

tristesse et dégout Quel magnifique texte !!!!!!
criant de vérité
Tous les hérissons aurons disparurent en 2025 si rien n'est fait pour leur sauvegarde
Je suis triste pour toutes les boules d'épines ,je suis dégoûtée
par l'attitude de certains êtres dit humains

Écrit par : evelyne | 24/05/2008

texte émouvant bonjour

je suis la fondatrice d'un refuge pour hérisson en france, je vais mettre ce magnifique poëme sur notre site et j'aimerais connaître l'auteur de ce texte magnifique

amitiés

Écrit par : anne | 26/05/2008

Les commentaires sont fermés.